Leçon 3 : Pauses appropriées

Faites au bon moment, elles sont sources d’émotions, de réflexions et poussent à l’action. A l’inverse, faites au mauvais moment, elles rendent ridicules. Sans elles pourtant votre discours serait incompréhensible. De quoi s’agit-il ? Des pauses.

Elles donnent de la couleur et du reflet à votre discours. Elles donnent de la clarté à vos propos et permettent de graver les points principaux dans l’esprit des auditeurs.

Quelles solutions ?

Comprenez qu’il existe divers style de pause.

Les pauses de ponctuation : Il s’agira ici de respecter les signes de ponctuation (le point, le point d’exclamation, d’interrogation, la virgule…).

Lorsque vous lisez à haute voix (on revient toujours sur cet exercice incontournable) accordez une attention particulière à la ponctuation.

Les pauses de transition : Entre 2 idées principales, il faut faire une pause absolument. Elle est un peu la bouffée d’oxygène pur avant de reprendre pour l’auditeur.

Gardez uniquement les idées essentielles. Souvent l’orateur ne fait pas de pauses parce qu’il a trop d’idées. Mais ce discours aura uniquement pour finalité d’asphyxier l’auditoire.

Les pauses pour accentuer : Avant une déclaration importante ou une question importante, une pause est à faire absolument. Pourquoi ? Elles donnent le temps de réfléchir, elles suscitent l’intérêt.

Les pauses d’adaptation aux circonstances : Une voiture bruyante qui passe dans la rue, des bruits polluants provenant de la pièce voisine peuvent obliger l’orateur à faire une pause. N’essayez pas de parler au-dessus ce dernier, de toute façon plus personne ne vous écoute à ce moment.

Les pauses appelant à la réflexion : Lorsque vous soulevez des questions qui poussent à la réflexion, faites des pauses, même si la réponse attendue est mentale.

Maintenant, si la réponse est attendue faites une pause suffisamment longue, écoutez la réponse patiemment. De cette façon, l’auditeur se sent considéré.

EXERCICE :

  • Choisissez un texte et lisez-le à haute voix en respectant la ponctuation puis faites cet exercice devant quelqu’un. Demandez son avis.
  • Au quotidien, lorsque vous conversez avec une personne, prenez votre temps, posez des questions et attendez la réponse patiemment. Écoutez l’autre !
Publicités