Leçon 14 : Comment maîtriser l’improvisation ?

Ce que n’est pas l’improvisation :

Une conséquence d’un manque de travail, d’un manque de préparation et de réflexion. L’improvisation n’est pas non plus réservée à ceux qui ont un « bagou » exceptionnel ou qui pensent pouvoir « duper le public ».

Qu’est-ce-que l’improvisation ?

L’improvisation est le résultat d’une maîtrise parfaite de votre sujet. Vous savez ce que vous voulez dire. Vous utilisez un plan. Vos idées sont claires dans votre esprit. Et vous vous permettez au cours de votre exposé, des libertés, une spontanéité, des parenthèses inattendues en fonction du public, de l’actualité du jour. Vous adaptez votre intervention réellement en fonction du jour, de l’heure et de votre auditoire…

Par exemple, vous voyez que l’auditoire est principalement composée de femmes ? Adaptez vos exemples en fonction de la façon dont une femme verra les choses. Une actualité du jour coïncide avec votre discours ? Mentionnez-là.

Finalement, tout au long de votre exposé, vous êtes constamment en éveil pour discerner comment exposer votre discours de la meilleure façon en fonction de l’auditoire.

Les avantages de l’improvisation :

  • Vous gardez un contact visuel avec le public.

  • Le public vous percevra comme un professionnel, qui connaît son sujet.

  • Vous serez plus agréable à écouter.

  • L’auditoire sera tenu en éveil jusqu’au bout.

  • Vous prendrez un réel plaisir à cet exercice de prise de parole en public.

Comment faire ?

  • Comprenez l’intérêt de l’improvisation.

  • Utilisez un plan.

  • Répétez votre discours sans l’apprendre par cœur et sans vouloir répéter les mêmes phrases.

  • Concentrez-vous sur les idées et non sur la tournure des phrases.

EXERCICE :

Lors de votre prochaine intervention, suivez ces conseils ci-dessus. Pardonnez-vous les erreurs possibles. L’expérience vous permettra de gérer cette technique essentielle de l’art oratoire.

Publicités